Allaitement maternel : Une évidence ?

L’allaitement maternel est-ce vraiment une évidence ? Quels sont ces bienfaits ? Dans quel cas il est remis en cause.

 On vous invite dans notre réflexion autour de l’allaitement maternel.

 

via GIPHY

 

L’allaitement de bébé, un choix si personnel

 Revenons à la base !

L’allaitement maternel est la manière la plus naturelle et physiologique de nourrir bébé.

La mère nourrit avec son propre lait son bébé, soit directement par le sein ou avec l’aide du tire-lait (Big up pour nos mamans tire –allaitantes !).

Il est recommandé d’allaiter son bébé au moins pendant les 6 premiers mois. Le nombre de tétées par jour varie selon les besoins de votre enfant. Laisser bébé vous guider, plus il grandira plus les tétées s’espaceront.

Le choix de l’allaitement est strictement personnel, entre allaitement maternel et allaitement au biberon (lait maternel ou lait artificiel), il doit être fait sans se mettre une pression ou encore avoir la pression de son entourage (même si c’est facile à dire comme ça).

Mais surtout en discuter avec son partenaire afin que vous trouviez ensemble sa place dans le choix de l’allaitement de votre bébé.

maman et bébé

 

 Allaitement maternel : les bienfaits pour le bébé et la maman

L’allaitement a des bienfaits, bien sûr pour le bébé, mais aussi pour la maman.

Pour le bébé : Il apporte les nutriments nécessaires à la croissance de bébé et il booste son système immunitaire.

Pour la maman : l’allaitement produit chez la maman l’hormone de l’amour, de la confiance et du lien : L’ocytocine.  Cette hormone permet aussi à l’utérus de se rétracter plus rapidement. L’allaitement maternel aide aussi la maman à bruler plus de calories, de réduire les risques de certaines maladies (cancer du sein et des ovaires, l’ostéoporose)

Il apporte aussi des bienfaits au niveau de ce lien fusionnel bébé et maman,  avec le peau à peau et le contact des yeux, la douceur du moment.

maman allaitante

L’allaitement peut être parfois remis en cause

Maladie                                                                  

Certaines maladies avec prises de médicaments ne sont pas compatibles avec l’allaitement.

D’autres se transmet par l’allaitement comme le virus HTVL-1 qui est un cousin du VIH, encore méconnu en France parce qu’il touche principalement les personnes racisées (Afrique, Asie, Amérique centrale et les Caraïbes), il se transmet aussi sexuellement.  Il est responsable, chez 3 à 8% atteintes, de maladie grave. Un simple dépistage pendant la grossesse suffit.  (En savoir plus)

Reprise du travail

Notre société patriarcale a encore de nombreux changements à faire. La plupart des femmes rencontrent des difficultés lors de la reprise du travail. Et pourtant le code du travail prévoit pour la maman allaitante :

"Pendant une année à compter du jour de la naissance, la salariée allaitant son enfant dispose à cet effet d'une heure par jour durant les heures de travail.

 Mais en réalité : Il faut parfois se battre pour faire valoir ce droit et pas de salle pour tirer son lait et/ou pour le stocker. Certaines le font dans les toilettes, ce qui engendre de grosses sources de stress pour la maman.

Le regard de notre société

Les amis, la famille, les regards des gens lorsqu’on allaite bébé à l’extérieur. Certaines personnes pensent que l’allaitement est archaïque et réserver aux personnes ne pouvant pas acheter du lait industriel. Certaines pensent même qu’il réduirait les libertés de la femme moderne… mouais c’est un autre sujet de discussion.

Plus envie

C’est encore un peu tabou de le dire, parce qu’il existe une pression d’autres femmes, mais parfois on n’a plus envie d’allaiter… on ne le sens plus.

Nous vous conseillerons d’en parler avec votre sage-femme ou médecin et votre partenaire afin de trouver une solution qu’elle soit dans la continuation avec l’adaptation de l’allaitement à votre rythme ou dans l’adoption d’un allaitement mixte ou 100 % lait artificiel.

Soyez indulgente avec vous-même !

 

via GIPHY

 

S’écouter reste primordial

L’allaitement peut-être parfois un parcours difficile et on peut être déçue parce que parfois ce n’est pas ce à quoi on s’attendait.  

Suivre son instinct, s’écouter et la patience sont les principales clés pour la réussite d’un allaitement.

Entourez-vous de professionnel pour avoir des conseils et des pratiques pour adapter votre allaitement à votre quotidien (même si les premiers mois avec bébé, on est plus à l’écoute des besoins de bébé).

Et si vous avez fait le choix de ne pas allaiter votre bébé avec votre lait. C’est Okay ! Nul raison de se justifier, cela reste votre choix.

 

 

On ne sait pas si l’allaitement est une évidence pour toutes, mais même s’il est universel, il reste un choix personnel, ne l’oubliez pas.

Et vous, quels sont vos retours d'expérience sur l'allaitement ? Dites-nous tout en commentaire.

Nous aurons l’occasion de revenir sur le sujet avec l’aide de professionnels.

 

Much Love

Sophie et Nina

 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés