Retirer nous cette journée de Blue Monday, On n’en veut pas ! Ah oui mais bon..

Sérieusement hein ?! Nous faire une journée mondiale de la journée la plus déprimante de l’année (vous vous répétez les filles là !).

On vit déjà avec l’incertitude et parfois la difficulté au quotidien de trouver ce qui nous émerveille, s’il  faut rajouter ça en plus !

Mais d’où ça vient le Blue Monday ?

En faisant les recherches nous n’avons pas cru à ce que nous allions trouver.

C’est en fait une campagne marketing organisée par une compagnie aérienne pour faire acheter, aux personnes qui avaient besoin de se changer d’air, des billets d’avion pour un weekend d’évasion

Ils ont fait appel à un scientifique, qui a l’aide de calculs incompréhensibles, a sorti une formule (tout aussi incompréhensible on vous l’assure) qui permettrait de savoir le jour le plus déprimant de l’année.

Donc non merci, on n’en veut pas de cette journée !

Ok, but wait a minute …

… même si cette journée est un coup marketing, elle nous invite à pousser la réflexion sur quelque chose qui doit faire partie de nos priorités quotidiennes : notre santé mentale !

Crédit : @lasantementalecompte

 

Ma santé mentale avant tout !!

C’est un sujet qui commence à se démocratiser de plus en plus  et surtout depuis la COVID et son lot de confinement. On assiste en France à une augmentation de l’anxiété, des troubles du sommeil et de la dépression. La santé mentale devient une priorité pour certains pays, au risque de  devenir une troisième vague sanitaire.

1 personne sur 5 en France sera confrontée à la maladie mentale

 

Mais de quoi parle-t-on ?

Lorsque l’on parle de maladie mentale beaucoup pense à la schizophrénie, la bipolarité…même si ces maladies sont importantes et doivent être traitées, d'autres que l’on pense parfois « bénigne », peuvent handicaper la vie des personnes qui en sont atteintes (exemple) :

La dépression : on parle de dépression lorsque l’on voit chez une personne, en même temps, les symptômes suivants : tristesse inhabituelle, incapacité d’accomplir les actions quotidiennes, fatigue, perte d’appétit ou l’inverse, trouble du sommeil, irritabilité et pensée suicidaire.

Il y a plusieurs types de dépression : la dépression saisonnière qui touche beaucoup de personnes lorsqu’on entre dans une saison où il y a moins d’ensoleillement. Ou encore la dépression post partnum qui concerne les jeunes mamans et même parfois les papas...

L’anxiété : C’est une émotion que l’on ressent lorsqu’on est dans l’attente, plus ou moins en conscience, d’un danger et d’un problème à venir. Liée directement au stress, 1/3 de la population en seraient affectées mais ne consulte pas.

Le burn-out /charge mentale : Maladie de notre siècle. Elle nous rappelle que nous ne pouvons pas tout gérer

La santé mentale reste encore taboue au sein de nos communautés (noires, maghrébines, asiatiques..), et il est très important de pouvoir en parler.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux comptes traitent le sujet à coup de citation et de reminder mais là aussi on peut  parfois, être perdu avec ce surplus d’informations.

Il n’y a pas de recette miracle… Mais quelques conseils pour ne pas sombrer. 

via GIPHY

 

 Alors, on ne veut pas venir avec notre potion magique et vous dire : c’est ça qui fonctionne !

Nous avons-nous mêmes étaient confrontées à la déprime saisonnière ou parfois ces derniers temps à une dépression. 

Mais en demandant de l’aide et en appliquant certaines méthodes, nous avons pu effectuer un travail (qui suit encore son cours) mais qui nous permet de voir ce petit rayon de soleil dans ce trou noir.

Pas d'injonction ! Chacun  trouvera la meilleur façon pour lui de se sentir mieux.

L’écriture : L’écriture permet de coucher nos pensées sur papiers et d’éviter de garder tout à l’intérieur.

La musique : elle a cet effet vibratoire qui nous permet de ressentir certaines émotions. C’est la splendide magie de la musique. Allié aux mouvements du corps (danser quoi) elle permet de relâcher la pression et de ne plus penser à ce qui nous embête.

Alors faites-vous une playlist feel good.

La gratitude : Vous avez dû en entendre parler sur les réseaux. C’est ce qui nous permet de voir ce que nous avons déjà en notre possession. De pouvoir faire de moments ordinaires, des moments extraordinaires.

 L'alimentation : Parfois certaines carences (par exemple vitamine D) peuvent entrainer fatigue, puis coup de déprime. Demander à votre médecin de faire un check up et de vous orienter vers des compléments alimentaires.

Le sommeil : La nouvelle série sur Netflix attendra hein! Reposez -vous.

Si vous ne trouvez pas le sommeil, n'hésitez pas à en parler à votre médecin ( il existe aussi des centres spécialisés dans le sommeil)

En parler : Oui parce que c’est important et essentiel !

Alors à qui ?!

Soit à des proches : attention ! Comme dirait Bréné Brown : "nos histoires ne sont pas faites pour tout le monde. C’est un privilège pour celui qui reçoit nos confidences"

Soit à des professionnels : ne pas avoir peur à faire le premier pas vers de la thérapie. Elle peut vous aider à comprendre certains de vos mécanismes mais aussi de pouvoir soigner des blessures que vous pensiez guéri. Et vous donner de nouvelles clés.

Si vous avez un proche qui rencontre un moment difficile, soyez à l’écoute, ne pas hésiter à le diriger vers un professionnel, pourquoi pas, lui prendre le rendez-vous à sa place et l’accompagner.

Crédit : @lasantementalecompte

 C’est un sujet qui mérite d’être traité plus en profondeur, mais cet article peut déjà vous permettre d’en discuter autour de vous.

Alors dites-nous ce que vous en pensez ! Votre santé mentale est-elle importante pour vous ? Que faites-vous pour garder ce rayon de soleil dans un ciel nuageux ?

 

Avec tout notre amour.

Sophie et Nina

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés